Mon petit village - Illy - Olly - 08200 - Ardennes - Bonne visite

Mon petit village - Illy - Olly - 08200 - Ardennes - Bonne visite

Cliquez ici - guerre - 1940/45

Laissez vos commentaires

 

 

 

 Gifs%20Anim%E9s%20Fleches%20(44).gif  Cliquez sur : Les crimes de la bande au bossu à Illy - Olly - Floing

 

 

Son chef , Pierre Marie Paoli , né le 31 décembre 1921 à Aubigny - sur -  Mère , dans le Cher , exerçait la profession de commis du trésor . Il devint interprète à la Gestapo de Bourges au début de 1943 . Orgueilleux , ambitieux , zélé , les Allemands le nommèrent Scharfûhrer ( sergent - chef ) de la S.S en janvier 1944 . En août 1944 , replié à Nancy , la Gestapo lui confia la direction de ce << groupe d'action >> chargé de démanteler la Résistance Sedanaise.

 

 

portrait_paoli.jpg
 

 

à Illy - Olly

Le 23 août 1944 , le groupe installait son cantonnement à Illy - Olly , se présentant à la population locale comme une équipe de maquisards chargés par les Américains de désorganiser la liaison entre le groupe et le commandement du SD cantonné à Sedan. Du 24 au 28 août , le faux maquis , malgré ses exactions ( rafles des stocks de tabac , réquisitions de bicyclettes , vols de voitures ) , s'attira la sympathie des habitants du lieu , et gagna la confiance de jeune gens qui le rejoignirent dans les bois. Le 28 août , quatre jeunes hommes qui croyaient avoir rallié une organition patriotique furent abattu à coups de mitraillettes au lieu - dit  << La Hatrelle >>  ou la bande avait installé son P.C . Luc Lilès , Marceau Hermand , Roland Saxe et Bernard Stringer ( mes oncles ) . Abandonnant les lieux , les tortionnaires prirent la route de Sedan , laissant derrière eux d'autres victimes ( Jacques Wentzel ) sur le palier du château d'olly  

 

 

big_photo_356495_11044497_201310030351542.jpg     
                                  Mr Jacques Wentzel                              

     Château d'Olly  

 

page2 héritage.jpg

 

 

 

photo_356495_6570486_201004132856619.jpeg

 

Plaque du souvenir ( seuil du château d'Olly )

                                                                       

 Alfred Lejeune , Pierre Rouy ) . Plus loin , dans la gare désaffectée d'olly , ils abattirent froidement trois jeunes gens qui avaient sollicité leur admission au maquis ( Pierre Melo - Pinto , Daniel Hut , seulement un survivant Pierre Discrit fut grièvement blessé mais échappa à la mort ). Rentrés à Sedan dans la soirée , ils étaient désignés pour mettre un point final à une opération qu'ils avaient initiée à Gaulier.

à Gaulier vers le 15 août , trois hommes descendus d'une voiture automobile ( Paoli , Picault et Thaon ) se présentèrent au café - tabac tenu à Gaulier par M.Champenois , exhibant des brassards FFI , se firent remettre le tabac et discutèrent avec les personnes se trouvant là. Jean Barré , passant sur la route , fut appelé par le fils Champenois et prit part lui aussi à la conversation . Les miliciens , se disant au maquis , leur promient des armes qu'ils devaient , disaient - ils , recevoir bientôt . Jean Barré , trop confiant , leur demanda des mitraillettes . Les miliciens lui donnèrent rendez - vous le lendemain entre la vierge de Floing et la Meuse . Jean Barré rendit compte de cet entretien à Marcel Léonard , chef de centre FFI de Floing , qui , flairant un piège de la Gestapo , lui donna l'ordre d'aller seul à ce rendez - vous , ce qu'il fit sous la surveillance de trois hommes armés . Les miliciens lui donnèrent quelques cartouches de mitraillette et deux grenades et le pressèdent de les mettre en relation avec un responsable des FFI de Sedan . Barré prétendit ne pas en connaitre . Un voisin ,  André Martigny , vint se mêler à la conversation . Puis les miliciens partirent et l'affaire en resta là jusqu'au 28 août ou Léonard apprit ce qui s'était passé à Olly.  

Les corps de Bernard Stringer , Roland Saxe et Marceau Herman ont été retrouvés huit jours plutard à Olly La Hatrelle au lieu dit la Bagoulette et le corp de Luc Lilès fut retrouvé dans un tallis quelques mètres plus loin.

 

 

1.jpg

 

 

7.jpg

 

 

 

 

5.jpg

 

 

 

3.jpg

 

 

4.jpg

 

 

6.jpg

 

 

 

 

6.jpg

 

 

  

Inauguration de la plaque du Warcan Olly - 28 Aôut 1945 

 

photo_356495_6570485_201004132856779.jpeg

 

Clique gauche sur ta souris pour agrandir la photo de dessous

 

001.jpg

 

1 Mr Degen Marcel - 2 Mr Stringer Roger - 3 Mme Olga Toussaint - 4 Mme Petit Jean Odette - 5 Mr Gochard Pierre - 6 Mme Degen Yvonne - 7 Mme Stringer Camille - 8 Mme Hermand Lucie - 9 ? - 10 Mme Saxe Madeleine - 11 Mme Stringer Marie - 12 ? - 13 Mr Toussaint François - 14 Mr Cools ? - 15 Mr Noël Guy - 16  Degen Josette - 17 Stringer Michèle - 18 Henrot Jean Marie - 3 enfants du village).

 

 

 

tumblr_m28ch4GcE21r0che3o1_500_opt.jpg 

Illy 1944 

Soldat américain avec un prisonnier de guerre allemand capturé  

( Maison de Mr Bonnard Yvon )

 

 

 

à voir lieu de mémoire la grotte de Gaulier à Floing.

 

 

 

 

 

Dans cette grotte  George Cablat , d'un courage admirable fut un véritable miraculé :

Tombé légèrement blessé parmi les corps des mourants , il fit la mort mais fut ensuite grièvement atteint par une ultime rafale de mitraillette destinée à achever ceux qui respiraient encore .

Grâce à une chaine de solidarité de personnes héroïques Cablat fut transporté à l'hopital de Sedan , où opéré rapidement avec succés par le docteur Martin , et caché par une religieuse qui berna un tueur survenu pour achever le survivant , il fut sauvé et demeura un témoin exemplaire par sa sagesse et son détachement .

Il ne se consola jamais d'avoir vu tomber ce jour-là juste avant lui , son meilleur ami , Michel Choinet , employé dans la même entreprise textile que lui .

 



20/10/2009
10 Poster un commentaire
Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres